L'Eau : Qu'est-ce que vous buvez exactement?

avant, après

L’eau peut être déclarée propre et potable à l’usine de traitement de l’eau, mais qu’en est-il des conduites de distribution qui l’amènent à votre robinet? Et combien payez-vous pour cette eau? Au prix de 3,56 € / m3, les Français paient moins pour leur eau que les Danois, les Britanniques, les Allemands, les Néerlandais, les Finlandais et les Belges. Ci-dessous les chiffres publiés en novembre 2017 par la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau / FP2E.

Source: Fédération professionelle des entreprises de l’eau (FP2E)
Source: Fédération professionelle des entreprises de l’eau (FP2E)

Les prix de l’eau en France sont inférieurs de 11% à la moyenne européenne (pour ces 10 pays européens): une bonne nouvelle pour le consommateur français. De plus, les chiffres montrent que les Français paient en moyenne moins pour l’eau que ce qu’ils payaient pendant la période 2013-2015. Mais méfiez-vous, cette baisse de prix n’est pas une bonne nouvelle. L’eau potable en France a contribué à 14% de l’exposition moyenne au plomb chez les enfants de 13 à 36 mois, selon l’étude sur l’alimentation totale des nourrissons publiée en septembre 2016 par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments / Anses. (Des chiffres comparatifs à ce sujet avec d’autres pays sont difficiles à obtenir.)

La France sous-investit dans l’infrastructure des canalisations d’eau

 Tristan Mathieu, délégué général de la FP2E, met en garde contre un sous-investissement chronique dans le secteur de l’eau. Le taux de renouvellement des conduites d’eau françaises est très insuffisant. Les bactéries telles que la légionelle, les minéraux et les métaux s’accumulent dans les parois des conduites d’eau, libérant des toxines dans l’eau. Pourtant, seulement 0,6% du réseau vieillissant est renouvelé chaque année; Comme le souligne la FP2E, à ce rythme, il faudra 160 ans pour remplacer l’infrastructure vieillissante, alors que la durée de vie normale d’un pipeline est de 30 à 80 ans. La FP2E recommande de doubler le faible taux de renouvellement actuel.

“L’effort d’investissement annuel de renouvellement, qui est de l’ordre de 800 millions d’euros, devrait être doublé et atteindre 1,6 milliards d’euros environ,” selon la Fédération professionelle des entreprises de l’eau/FP2E.

La FP2E attire également l’attention sur le fait qu’il existe une grande différence entre la qualité de l’eau distribuée dans les villes et celle distribuée dans les zones rurales. Les tests bactériologiques montrent que le taux de non-conformité dans les zones rurales est 20 fois plus élevé que dans les zones urbaines. Selon Tristan Mathieu, plus de  demandes de financement de l’État et de la Commission Européenne doivent être faites, et davantage d’actions conjointes entre les autorités locales et les agences de l’eau.

Fonds de l’UE non réclamés

15 milliards d’euros de fonds européens sont disponibles pour l’eau, à l’échelle de l’UE, dans le cadre du Fonds européen de développement régional de l’UE et du Fonds de cohésion *, pour la période budgétaire 2014-2020.  Mais ils ne sont pas toujours revendiqués.  Ces fonds  sont disponibles dans le cadre dans la Directive 2000/60/CE de l’Union Européenne.  Selon la FP2E, des fonds structurels antérieurs d’un milliard d’euros ont été attribués à l’infrastructure hydraulique, mais non utilisés et donc renvoyés à l’UE. À peine trois ans après le lancement d’un programme européen de financement de projets hydrauliques, la France n’avait utilisé que 4% de ces fonds en novembre 2016, contre 47% en Allemagne (le projet s’étend sur une période de sept ans). Cela dit, selon une étude de l’OCDE, la qualité globale de l’eau potable en France est bonne (mais où était la jauge utilisée pour la mesurer? Au réservoir ou au robinet?), et la force de la politique française de l’eau réside dans le fait que la France décentralise la gestion tout en bénéficiant du soutien de l’Etat – une évaluation reprise par Tristan Mathieu. La France a été la pionnière de cette approche qui est devenue obligatoire en Europe depuis 2000. Au niveau local, la France compte plus de 35 000 unités d’eau et d’assainissement. Cependant, les pratiques agricoles, l’aménagement du territoire et la production d’énergie compliquent la gestion des ressources en eau sur le territoire.

Eaux troubles

Les eaux claires sont troubles dans les conduites vieillissantes.  Même si l’eau est déclarée sans danger à l’usine de traitement, une infrastructure de distribution vieillissante peut la rendre impropre à la consommation. En d’autres termes, entre les conduites et le compteur se glisse l’ombre – saturnine.

avant, après

Le plomb, par exemple, est toujours présent dans de nombreuses conduites d’eau françaises souterraines et résidentielles, contaminant l’eau potable. Pour s’attaquer à ce grave problème, Anses appelle à agir pour:

  • Accélérer le remplacement des conduites en plomb existantes.
  • Recueillir des données plus nombreuses, et améliorées, pour déterminer les niveaux de plomb dans l’eau; et de mesurer avec précision les effets sur la santé des nouveaux traitements sur les niveaux de plomb dans la circulation sanguine.
  • Trouver de nouvelles façons de réduire le plomb. Par exemple, l’ajout d’orthophosphate dans l’eau permet la formation d’un film protecteur sur les parois internes des tuyaux. Alors que cette méthode est utilisée en Ile de France, Anses met en garde que ce traitement ne garantit pas le respect de la limite de qualité réglementaire du plomb dans l’eau potable à tout moment et à tous les points d’utilisation.
Orthophosphates: manque de statistiques de sécurité

Alors que le renouvellement de l’infrastructure se poursuit en France, la norme légale 2013 du plomb dans les canalisations (10 μg de plomb par litre) n’est pas respectée partout dans le pays. Depuis 2004, l’Eau de Paris http://www.eaudeparis.fr et les syndicats de l’eau d’Ile-de-France mènent des expériences en utilisant l’orthophosphate (acide phosphorique). Bien que cela ait contribué à abaisser le niveau de plomb dans l’eau du robinet, Anses met en garde contre d’éventuels dangers étant donné l’absence de statistiques sur l’impact de cette méthode, chose qui doit être résolu de toute urgence : davantage de recherches sont nécessaires pour déterminer l’effet sur la qualité microbiologique de l’approvisionnement en eau et sur l’environnement.

“Les données disponibles ne permettent pas d’évaluer avec precision les impacts du traitement de l’eau aux orthophosphates sur la qualité de l’eau distribué.”  Anses.

De telles méthodes ne suffiront pas à elles seules à faire baisser les niveaux de plomb en France à la norme acceptée. Par conséquent, les services publics et les propriétaires fonciers doivent s’assurer de remplacer les conduites en plomb par de nouveaux sans plomb, en tirant parti des fonds disponibles. Pendant ce temps, Anses recommande que si votre eau est restée dans les tuyaux pendant un certain temps, par ex. quand vous vous levez le matin, laissez couler le robinet avant de la boire ou de l’utiliser pour cuisiner, et ne buvez pas l’eau chaud du robinet parce que l’eau à haute température augmente la dissolution du métal.

In the mid 1800s, Baron Haussmann modernised the water system in Paris by capturing water from 150 kilometres away via two aqueducts: la Dhuis (1863-1865) et la Vanne (1866-1874). Source: Eaudeparis.fr
Au milieu du 19e siècle, le Baron Haussmann a modernisé le système d’eau de Paris en capturant de l’eau à 150 kilomètres de là par deux aqueducs : la Dhuis (1863-1865) et la Vanne (1866-1874). Source: Eaudeparis.fr

_____________________________________

*Le Fonds de cohésion est spécifiquement ciblé sur ce que la Commission appelle les «régions moins développées» pour les aider à rattraper le reste de l’Europe. La France n’est pas éligible au Fonds de cohésion. Voir rapport de l’Anses Novembre 2017 : Eaux destinées à la consommation humaine : le traitement aux orthophosphates. Voir communiqué de presse de la FP2E ici. Saturnisme chez l’enfant, France 2008-2011. Camille Lecoffre, Estelle Ménard, Institut de Veille Sanitaire. Etude environnementale: France, 2016, OCDE. La France a été récemment mise en demeure par la Commission européenne pour défaut de conformité dans 373 zones urbaines pour le traitement des eaux usées (European Directive 91/271/CEE). Dans son discours en novembre 2017 au Congrès des maires, le Président Macron a annoncé la création des ‘Assises de l’eau’. Printemps 2018 la Filière française de l’eau/FFEsortira une publication sur l’avenir de l’eau et de l’assainissement pour la période d’ici 2030, en tenant compte des biotechnologies, le big data, la gestion des micropolluants et le renouvellement des infrastructures. L’étude est pilotée par le Pôle interministériel de prospectives et d’anticipation des mutations économiques.

1

Comments: 1 reply added

  1. Marie-Jo février 1, 2018

    Yes they should hurry up replacing those lead pipes. In the meantime we're obliged to buy our water in bulky water bottles ! Thank you for your research work, I signed the peticion Mjo

Join in: leave your comment