Plan Méthanisation Normandie : La Région injecte €12millions dans le secteur

photo: Martina Nolte

Et pourquoi ne pas investir dans un projet de méthanisation en Normandie ? Avec ses terres agricoles et ses vaches, il y a de la matière biologique en abondance à transformer en biogaz et par la suite en méthane.  Ajouter à ces déchets agricoles les déchets locaux tels que les restes de cantines scolaires et d’autres détritus biodégradables pour ensuite convertir le tout en énergie qu’on relie au réseau servirait à dynamiser une économie locale avec circuits de distribution courts contribuant à une économie verte. La Région de Normandie et l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, lance un  Plan Méthanisation Normandie d’un montant de 12 millions d’euros, pour encourager la production d’énergies mixtes dans la région. Selon l’Observatoire du biométhane, la Normandie et le sud de la France se situent loin derrière les autres régions françaises dans l’injection de biogaz dans le réseau. L’Observatoire du biométhane a joué un rôle important pour encourager et stimuler la production en France et, depuis sa création en 2016, les chiffres montrent une augmentation constante des installations: Cependant, en 2018, la France dans son ensemble ne se classe que 4ème dans les pays européens dans la production de méthane, loin derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni. Les principales raisons de la lenteur relative du secteur ?  Le non-respect des réglementations, entraînant des pannes; les inspections régulières font défaut ; les aides disponibles (de l’administration française et de l’Europe) sont rarement demandées, principalement en raison de procédures complexes et d’une bureaucratie paralysante. L’année dernière, le gouvernement a promis de résoudre ces problèmes ; le Plan Méthanisation Normandie promet de simplifier les procédures et d’offrir une aide plus accessible.

En plus des 12 millions d’euros injectés par la Région, l’ADEME continuera à contribuer aux projets de méthanisation en Normandie.  Au cours des cinq dernières années, elle a déjà versé 11 millions d’euros. Les contributions de l’UE continueront également.

Le plan couvre les deux années 2018-2020 et vise à créer une communauté de méthaniseurs permettant l’échange d’idées et d’expertise. Un guide de méthanisation a été mis à disposition.

  •  Contacter l’ADEME en Normandie ici.
  •  Pour plus d’informations avec chiffres comparatifs sur la production de biométhane, cliquer ici.
  •  Pour une explication de la production du biométhane et des digesteurs anaérobies, cliquer ici.
  •  Voir aussi: Le gâchis, le fumier et le digesteur anaérobie

Photo Martina Nolte.

 

Comments: 1 reply added

  1. Marie-Jo septembre 13, 2018

    " hopefully creating more jobs in the region " you announce us the good news about the Methanisation Plan Thank you Mjo

Join in: leave your comment