Agriculteurs et apiculteurs ensemble: nouveau partenariat européen en matière de collecte et de partage des données

Danny Perez Photography

Un partenariat européen sur les abeilles, la première approche intégrée de ce type en Europe, a été lancé vendredi dernier le 29 juin à l’issue de la semaine de l’abeille Bee Week du Parlement européen. L’idée du partenariat, piloté par l’EFSA *, est de partager, à travers les frontières de l’UE, des données sur la santé des abeilles via une plateforme de santé apicole avec la contribution de toutes les parties prenantes concernées. Les apiculteurs, les agriculteurs, les ONG, les vétérinaires, les universitaires, l’industrie, les producteurs et les scientifiques contribuent tous à guider le travail du partenariat. Selon le chef du comité scientifique et de l’unité des risques émergents de l’EFSA, Tobin Robinson, la plate-forme doit bénéficier à tous ceux qui fournissent les données. La collaboration permettra aux chercheurs d’offrir des conseils plus spécifiques sur la façon d’améliorer la santé des abeilles et d’assurer ainsi la pollinisation des cultures pour la sécurité alimentaire. Les menaces les plus sérieuses pour les abeilles viennent de l’agriculture, a déclaré Phil Hogan, commissaire européen chargé de l’agriculture et du développement rural, et on doit les corriger. La plate-forme rassemble des agriculteurs et des apiculteurs afin qu’ils travaillent en étroite collaboration pour améliorer l’environnement pour les abeilles. La future PAC / Politique agricole commune propose une augmentation de 70% du soutien de l’UE à l’apiculture: une augmentation de 36 à 60 millions d’euros par an pour les apiculteurs officiellement déclarés au cours des sept prochaines années. Une formation à l’apiculture, des services consultatifs et des projets de coopération seront proposés dans le cadre du programme de développement rural de l’UE.   *EFSA. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (European Food and Safety Authority) EFSA communiqué de presse Bee Week 2018 Voir aussi Elever vos propres abeilles

Comments: no replies

Join in: leave your comment