Néonicotinoïdes bannis en France

stop neonics

Les néonicotinoïdes sont bannis en France à compter du septembre 2018.

Le Projet de loi sur la biodiversité a été votée par l’Assemblée Nationale ce 20 juillet, après deux ans de tergiversations entre sénateurs et députés. Des dérogations pour les agriculteurs seront possibles jusqu’à Juillet 2020.

Les géants industriels Bayer et Syngenta avertissent de l’impasse économique et agricole qui pourrait suivre alors qu’il n’existe pas d’alternatives efficaces. Les néonicotinoïdes sont considérés comme responsables du déclin des populations d’abeilles et donc une menace pour la sécurité alimentaire.

Des appels ont été faits par les Chambres d’agriculture pour plus de recherche.

La Confédération paysanne salue la nouvelle loi tout en déplorant l’idée de dispensations, et dit qu’il y a encore beaucoup à faire dans les recherches pour les alternatives.

D’autres qui ont soutenu la nouvelle loi : l’Association France Nature Environnement, la Fondation Nicolas Hulot, Unaf et Agir pour l’environnement. Lire ici article sur les néonicotinoïdes (version française disponible). Cette loi intervient dans le cadre de la création d’une nouvelle Agence de la Biodiversité pour protéger la flore et la faune en France. L’Agence sera officiellement ouverte Janvier 2017, et appliquera le Principe Pollueur-Payeur.

Comments: 5 replies added

  1. Marie-Jo juillet 26, 2016

    Yes, we can find efficient alternatives to pesticides. Man is capable of the best as well as the worst. With the "Conf" and other Associations we should get there. Let's be optimistic ! M.Jo

  2. ajh juillet 27, 2016

    Thanks M.Jo, we mustn't forget this, you are right. (By the "Conf" you mean the Confédération paysanne, the French farmer's Union - correct me if I'm wrong.)

  3. Marie-Jo août 5, 2016

    Yes the Conf' is the Confédération paysanne see : Action Conf' du 12 7 2016, mettre fin à cette PAC excluante Mjo

  4. Darron Crowford août 17, 2016

    France s National Assembly  passed the ban by a narrow majority late Thursday as part of a draft bill on biodiversity that also places an additional tax on palm oil. The bill would not go into effect until September 1, 2018, later than the January 2017 deadline that some lawmakers had proposed.

  5. ajh août 17, 2016

    Thanks for your comments, Darron. It seems slightly deceptive that the French government brings in this ban with the 2018 deadline, but still allows farmers - the main users - dispensations until 2020...

Join in: leave your comment